Bien envie de télécharger Desperado, mon roman policier fantastique, mais vous ne savez pas exactement ce que ça raconte ? Vous voulez savoir si c’est de la bonne came ? S’il y a de l’action jusqu’à plus-soif, des hommes virils, des femmes fatales et des lamas sanguinaires ? Eh bien cher lecteur, vous êtes au bon endroit.

Mon bouquin ne comporte malheureusement pas tous les éléments précités (sauf peut-être un zeste d’action, vous jugerez à l’emporte-pièce) mais je suis sûr que vous y trouverez votre compte – vous pouvez en plus le télécharger gratos, alors vous n’allez pas quand même pas m’emmerder hein.

Avant de vous lancer dans cette folle aventure qu’est de cliquer sur le bouton de téléchargement de mon roman fantastique, et si vous n’avez pas peur des spoilers et autres indiscrétions propres à vous tuer l’envie de poursuivre votre lecture, n’hésitez pas à éplucher le résumé détaillé ci-dessous, c’est fait pour ça.

Résumé détaillé de Desperado

L’action prend place au cœur du désert, pas très loin de Las Perditas, une ville brûlée de soleil où se meurt dans la fange et la poussière une humanité qui n’a que trop vécue. On y retrouve Jacob, petite frappe sans envergure, qui passe à tabac une femme appelée Anna dans les toilettes d’un bar dont il vient de massacrer les occupants. Jacob croit qu’Anna l’a trahi : chargés par Miller, un riche antiquaire, de voler un carnet chez un mafieux et de le lui rapporter en échange d’une somme rondelette, tous deux se sont échappés de justesse de l’entrevue avec ses hommes, qui ont essayés de les tuer pour s’emparer du carnet.

Cloué d’une rage noire, Jacob sort du bar et réfléchit au moyen de rejoindre Las Perditas. Un pick-up s’arrête bientôt à sa hauteur et le prend en stop ; Jacob pensait tuer le conducteur mais ce n’est qu’une gamine d’une douzaine d’années dont le comportement et le franc-parler le désarçonnent complètement.

Après le départ de Jacob, Anna s’extirpe des toilettes et contacte la police. Elle est secourue par deux flics, Diego et son adjointe Clemenza. Toutefois, son sauvetage ne se déroule pas comme elle se l’était imaginé : Clemenza, au caractère bien trempé, la frappe et la menotte sous l’œil passif de son supérieur. La flic attend ensuite que le reste des secours arrive pour voler une moto et partir retrouver Jacob.

Elle le déniche au petit matin dans une station-service aux côtés de la gamine, Rose. S’ensuit une lutte sanglante où Jacob perd un œil, et Clemenza la vie. Diego perd la raison lorsqu’il apprend la nouvelle : il fonce à l’hôpital kidnapper Anna et l’emmène avec lui tuer Jacob à Las Perditas.

Ce dernier est au fond du trou, placé dans une situation inextricable : poursuivi par les forces de l’ordre, Miller et ce qu’il reste des mafieux, il ne peut ni garder le carnet, ni s’en débarrasser pour résoudre sa situation. Sur les conseils d’une connaissance, il rend visite à un pasteur alcoolique, Earl Tully, un ancien trafiquant d’art qui lui précise l’origine historique du carnet. Jacob, franchement déçu par ses explications, accepte de le lui vendre sur un coup de tête, persuadé que cette histoire avec Miller ne pourra se terminer que par un bain de sang.

Après une nuit de réflexion où il juge avoir commis une erreur, il retourne chez le pasteur le lendemain afin de lui réclamer le carnet. Tully s’enfuit à sa venue mais Jacob parvient à le rattraper : il l’emmène chez Rose pour l’interroger. Bousculé, Tully lui affirme avoir donné le carnet à un ami, Everett, et s’enfonce dans un délire mystique en prétendant que le carnet est une manifestation divine. Jacob n’en croit pas un mot et part chez Everett, qu’il retrouve mort. Il parvient à rattraper son tueur dans la rue : s’ensuit une fusillade où Jacob l’abat. Malheureusement, le carnet reste introuvable.

De retour chez Rose, Jacob s’aperçoit que Tully n’est plus là. En réalité, la gamine l’a laissé partir. Jacob rentre dans une furie furieuse et la tue accidentellement. Epouvanté par son acte, il s’enfuit dans la nuit.

Pendant ce temps, après quelques jours passés auprès de Diego, lequel s’enfonce dans une folie irrémédiable, Anna s’échappe et rentre chez-elle. Des hommes de Miller l’attendaient là et la kidnappe.

Corrodé par le désespoir et ne sachant plus à quoi se raccrocher pour continuer sa lutte, Jacob se rend chez Miller afin de lui proposer un marché : des informations sur le carnet en échange de sa liberté. Il s’agit néanmoins d’une feinte grâce à laquelle il espère comprendre la véritable nature de cet objet. Miller semble d’abord accepter sa proposition, mais il le met aux fers à la fin de leur entrevue.

Jacob retrouve Anna, à qui il exprime ses regrets. Leurs retrouvailles sont de courte durée : Miller les livre à Mariano Vasquez, le fils du mafieux tué lors du vol du carnet. Ils sont emmenés à Golgotha, au sommet d’une falaise escarpée, où Anna est violée et Jacob torturé avant d’être mis à mort. Il parvient cependant à profiter d’une faiblesse de Vasquez pour se libérer et le tuer lui et ses hommes.

Ils se réfugient chez Sally, une amie d’Anna. Anxieuse et ne voulant pas être mêlée à cette histoire, Sally contacte les forces de l’ordre et Jacob est contraint d’abandonner Anna.

Furieux, désespéré, Jacob décide de se rendre une dernière fois chez Miller pour l’emporter avec lui dans la mort. Il y retrouve à la place une secte religieuse et fait la rencontre de leur chef, Sybil, qui lui donne des explications sur les prétendus pouvoirs du carnet. Sybil lui offre la tête de Miller en échange de son aide pour récupérer le carnet. Jacob accepte.

Ils se rendent à la nuit tombée à la frontière où Miller dispose d’un chalet auprès d’un lac. Jacob s’infiltre seul dans la bâtisse et se fait surprendre par l’antiquaire, qui lui demande de le suivre dans son bureau. Il lui confirme que le carnet est doté de propriétés étranges avant de le lui laisser volontiers, puis une fusillade éclate au-dehors. Miller parvient à s’échapper et Jacob prend la fuite à travers la forêt, poursuivi par les hommes de Sybil.

Des années plus tard, Jacob revient dans sa ville natale. Il a toujours le carnet avec lui et n’a jamais réussi à percer ses mystères. Il reprend contact avec son ancien mentor mais ce dernier l’exhorte à partir, ne l’ayant jamais pardonné de lui avoir tourné le dos. Jacob s’exécute en prenant le premier bus en partance vers le nord.

De nouvelles années plus tard. C’est l’hiver ; Jacob, qui se fait appeler Jo, jouit d’une existence paisible dans une petite ville de campagne. Il prend soin de Rachel, une fille qu’il a rencontrée en prenant ce bus vers le nord, et de son jeune fils Ben. Il est malheureusement rattrapé par son passé : un jour, un homme en costume noir prend en otage Ben et Rachel et lui réclame le carnet. Jacob le lui donne en lui faisant promettre de ne pas toucher à sa famille. L’homme accepte puis demande à Jacob de le suivre.

Une détonation résonne dans la forêt.